L'archiprêtré

Un archiprêtré est une division territoriale de l'Eglise Catholique. Ainsi, l'archiprêtré d'Aumetz est un secteur de l'Eglise Catholique de Moselle qui dépend directement du diocèse de Metz et regroupe actuellement trois communautés de paroisses: Sainte Barbe du Pays-Haut, Saint Hubert des Mines de Fer et Saint Nicolas de l'Alzette c'est-à dire les paroisses d'Angevillers, Audun-le-Tiche, Aumetz, Boulange / Bassompierre, Escherange / Molvange, Havange, Kanfen, Ottange, Rédange, Rochonvillers, Russange, Tressange / Bure, Volmerange-les-Mines, Zoufftgen. Il y a donc en tout 14 paroisses avec 17 églises ou chapelles dans l'archiprêtré d'Aumetz . 

Il longe la départementale d'Audun-le-Roman à Villerupt à l'ouest, le Luxembourg (Esch-sur-Alzette) au nord et regroupe un secteur marqué par les mines de fer. Aujourd'hui, par sa proximité avec le Luxembourg, il est le lieu de résidence et de passage de nombreux travailleurs frontaliers.

Le diocèse de Metz étant concordataire, l'Eglise assure une présence dans les écoles du secteur. Il y a à ce jour neuf intervenantes en enseignement religieux (IER) qui y dispensent des cours de religion. 

Un lycée professionnel catholique se trouve à Ottange, le lycée Saint André qui forme aux métiers de l'optique et de l'hôtellerie.

Il y a également deux maisons de retraites, la MAPAD Angel Fillippetti à Audun-le-Tiche et l'EHPAD le Plateau à Ottange dans lesquelles une messe est organisée chaque mois.

Trois prêtres œuvrent sur ce secteur, l'abbé Thierry MIN, curé modérateur, l'abbé Samuel ILBOUDO, curé in solidum et le père Waldemar KRASNY c.m., aumônier polonais. Ils sont soutenus par les conseils de fabrique, les bénévoles et trois laïques en mission ecclésiale (animatrices laïques en pastorale / ALP).

ccfd terre solidaire 2019.png